<​

amy friend

amy friend, quand les fleurs nous sauvent

née en 1974 dans la banlieue de windsor (ontario, canada), amy friend travaille aujourd’hui comme assistante au département des arts appliqués de l’université de brock à sainte catherine (ontario). elle a exposé dans de nombreux lieux prestigieux tels que le centre de photographie de houston, photoville à brooklyn (new york), le musée de la photographie de donggang (corée du sud), getxo photofestival (espagne). en 2018 ses photographies ont été présentées dans le cadre de la foire paris photo.

 

l’oeuvre « mom’s roses, 1914 » est empreinte de cette dose de magie qui nous émeut. les fleurs d’amy friend sont parsemées de petits points de lumière qui dégagent une lueur fantomatique et envoûtante. avec cette série "dare alla luce" (terme italien signifiant "mettre en lumière"), amy friend utilise la photographie comme un médium qui explore la relation entre ce qui est visible et ce qui ne l'est pas. elle manipule des photographies anciennes, qu’elle découpe, troue, puis les re-photographie pour créer des images qui oscillent entre ce qui est présent et ce qui est absent.