<​

danielle kwaaitaal

née en 1964 à bussum (pays-bas), danielle kwaaitaal est diplômée de la rietveld academy d’amsterdam en 1991. pionnière dans la technique de la photographie retouchée digitalement, son travail est très tôt collectionné par les plus prestigieuses institutions telles que le stedelijk museum d’amsterdam, et présenté dans de nombreuses manifestations artistiques telles que the future is female (2018) ou art rotterdam (2020). 

nous avons découvert le travail de danielle kwaaitaal dans une édition spéciale de "elle" dédiée aux travaux d'artistes néerlandais fascinés par les fleurs. sa série “florilegium” nous a tout de suite subjuguées. inspirées de gravures botaniques néerlandaises du xviie siècle, ses compositions florales ont été photographiées sous l'eau. là où certains s'emploient à la peinture et à la toile, danielle kwaaitaal, quant à elle, utilise l'eau comme matériau d'expérimentation afin de créer sa propore collection de fleurs. photographié sous cette lumière surnaturelle, le rose est acide, donnant aux fleurs un aspect irréel.