<​

denis pochard

plasticien et designer de formation, denis pochard réside aujourd’hui à ploubazlanec (bretagne). sa démarche artistique est de créer des “hôtels votifs” comme il les nomme, et ce à partir de divers éléments collectés au cours de balades. lors d’un séjour sur l’île maurice en 2015, il récupère des blocs de récifs coralliens, des fruits, des fleurs, qu’il met un an à composer, comme un nouveau “palais idéal” du facteur cheval (à hauterives). il fait partie du collectif superdada, où il travaille avec un groupe de plasticiens, graphistes et designers suivant une “inspiration duchampo-tachienne".

ces quatre compositions, issues de sa série “les petits choses", sont le fruit d’une cueillette de saison. récupérant des objets trouvés, des fleurs en train de faner, denis pochard leur donne une seconde vie en les recomposant. ainsi, une pince de crabe surmontée de quelques pétales se transforme en petit bonhomme, car comme il aime à le raconter, “ces compositions sont vraiment à l’image de l’être humain”. denis pochard ne recherche non pas ici un rendu photographique particulier, mais davantage la mise en oeuvre d’une idée amusante. car, “l’art ça doit être réjouissant aussi quelque part”, comme il le dit si bien.