<

eugénie bachelot-prévert

eugénie bachelot prévert.png

un christ à la couronne d’épines se détache sur un fond de papier peint à motif de roses. préférant à tout canon une liberté d’esprit, eugénie bachelot-prévert revendique pratiquer un art qu’elle nomme “populaire et modeste, volontiers irrévérencieux et libre d’esprit”.

 

née en 1974 à paris, eugénie bachelot-prévert se forme à l’école des beaux-arts de paris. elle pratique l’installation, la vidéo, le collage, la performance tout en gardant la peinture pour toile de fond. en 2015, elle fonde avec son acolyte jérôme barbe les maniaco-esthétiques, un groupe de performeurs pratiquant le happening. utilisant l’humour et la dérision lors de leurs performances, ce groupe souhaite retrouver la spontanéité d’un art qui ne se censure pas et dont les seules contraintes performatives sont dues à un désir d’économie de moyens.

 

elle fait actuellement l’objet d’une exposition “eugénie bachelot prévert : betty 1997” à la galerie patricia dorfmann à paris.