<​

henk wildschut

né en 1967, ce photographe néerlandais vit et travaille aujourd’hui à amsterdam. il a été exposé dans de prestigieuses institutions telle que le rijksmuseum où, en 2014 pour l’exposition modern times, il a présenté sa série « shelter », issue de son séjour dans la « jungle » de calais. nous avons découvert son travail dans l’exposition unseen à amsterdam en 2018. en 2020, le rijksmuseum (amsterdam) lui a commandé un reportage photographique sur la pandémie du coronavirus aux pays-bas. son travail sera exposé dans le musée à partir d'octobre 2021.

sa série « defiant gardens » nous a profondément touchées. comment ces fleurs, poussées « malgré tout » au cœur des camps de migrants, forcent notre réflexion sur un problème planétaire. comment la beauté de ces fleurs éclairent la vie d’hommes et de femmes dans le plus grand dénuement parce qu’« on peut être pauvre mais on n’a pas besoin de l’être » et de renoncer à la beauté, comme le dit cette femme dans une des intenses vidéos de l'artiste.