<​

nicolas jardry

né en 1966, nicolas jardry vit et travaille entre paris et majorque. le mantra de bill viola, “le paysage est le lien entre notre moi extérieur et notre moi intérieur”, pourrait être le sien. photographe de presse, libération, première, officiel voyage, vacance, … également photographe plasticien, exposé à la galerie anne clergue d’arles, la berlin food art week, la galerie 5, … il se sert de la nature brute, qu’il protège une partie de l’année dans sa "finca", comme d’un miroir de notre psyché, souvent tourmentée, parfois en paix.

 

pour sa série “face à face”, l’artiste a photographié en gros plan de la végétation, des plantes, des fleurs, puis il a juxtaposé cette image à son reflet inversé selon un axe central de symétrie, afin de créer un effet de miroir. pour lui, c’est une manière de capturer la nature sauvage, “comme miroir de nos âmes”. ici, c'est par le rose cuivré de ses "chardons ardents" collés deux à deux dans un baiser floral, que nicolas jardry capture une partie de notre âme.