<

ori gersht

tristan hollingsworth.png

ori gersht recrée ici l’œuvre de francisco de zurbarán (1598–1664), “tasse d’eau et rose”, datée vers 1630, dont il admire la vie qui émane de cette apparente tranquillité. il fait ensuite éclater la composition, en isolant les différentes étapes. aidé des dernières technologies numériques, ori gersht revisite et actualise le grand thème de la nature morte, révélant ainsi une tension entre beauté et violence, souvenir et histoire.

né en 1967 à tel aviv, ori gersht est un photographe et vidéaste israélien. il vit et travaille aujourd’hui à londres. ses œuvres ont été exposées dans des institutions de renommée internationale, dont le guggenheim, (new york), le hirshorn museum (washington D.C.), le bass museum of art (miami), le getty museum (los angeles), et le victoria & albert museum (londres), entre autres.