<​

memè olivi

Pour présenter Amelia dite Memè Olivi (1922-2019), on pourrait citer les innombrables lieux dans lesquels son travail a fait l’objet d’expositions personnelles entre 1953 et 2002 : Paris, Rome, Bruxelles, New-York, Tokyo, Sydney, Melbourne, ou encore Montevideo, et Buenos Aires.

 

Née 1922 à Senigallia (dans la région des Marches), Memè Olivi s’initie très tôt à la pratique artistique. Dès l’âge de 14 ans, elle fréquente la Scuola Superiore d’Arte di Urbino, et obtient le diplôme de Professeur de lithographie en 1942. Pendant la guerre, elle poursuit ses études aux Accademie delle Belle Arti de Rome, de Florence, et de Brera. Installée à Milan jusqu’en 1959, elle poursuit son travail de gravure tout en travaillant comme illustratrice dans la mode et l’édition. Elle collabore en particulier à Vogue Italie.

 

Les gravures que nous présentons pour pink by quand les fleurs nous sauvent ont été exécutées entre 1998 et 2004 selon deux techniques : l’eau- forte et l’aquatinte. Cette myriade de petits bouquets aux "pink" multiples nous touche tout particulièrement et résonne avec les roses plus vifs de sa petite fille, Amélie Barnathan, à côté de qui elle est aujourd'hui exposée.