pink

quand les fleurs nous sauvent_noir.png

by 

26 juin - 5 juillet 2020

galerie joseph-charlot

66 rue charlot, paris III

Isabelle_Chapuis,_photographe,_en_collab

isabelle chapuis (photographe), duy anh nhan duc (plasticien végétal), le baiser floral, 2013-2014,

tirage sur papier mat, 120 x 96cm, édition de 10

avec des oeuvres contemporaines ou anciennes de :

aloÿse mendoza - amelia b. -  brooke didonato – beatriz garrigo - danielle denouette 

danielle kwaaitaal - dave pollot - david schermann - denis pochard - dieter belmans

florence grundeler - gaël davrinche - gaspard camps - georges braque - guus van dongen

isabelle chapuis - jean marais - lee hang sung - lucie valore utrillo - marcella barceló

marcus chaloner - nicolas jardry - nogah engler - quentin derouet - raf reyes -

roman moriceau - valentine hugo

quels que soient le médium, le continent ou l’époque, les œuvres des artistes se télescopent dans un furieux bouquet de fleurs militantes ou esthétiques, évoquées ou symboliques, quand celles-ci ne sont pas le matériau même de l’artiste. qu’ils soient accrochés pour la première fois, ou qu’ils soient déjà passés par des musées, que leurs œuvres aient été réalisées pour l’événement ou non, les artistes de pink by quand les fleurs nous sauvent savent bien, selon le mot de françois cheng, "qu’une simple fleur est un miracle".

 

a travers toutes les nuances de cette couleur singulière partageant son nom avec celui d’une fleur délicate, et au-delà des connotations genrées discutables, les œuvres présentées rendent un hommage à la fragilité et à la nature mais aussi à la chair et à toutes les amours.

 

par ailleurs, dans son souci que les lieux d’art soient toujours animés et vivants, pink by quand les fleurs nous sauvent proposera des expériences live art, des ateliers artistiques pour les enfants  et des ateliers de cuisine et de pâtisserie sur le thème de l’exposition (samedi matin et dimanche après-midi).
 

vues de l'exposition: