quand les fleurs nous sauvent_noir.png

15 juin - 14 juillet 2019

le purgatoire - 54 paradis

54 rue de paradis, paris X

Maia Flore, quand les fleurs nous sauven

maia flore, sleep elevations XIV2006, fineart print 305gr, 104 x 124 cm, édition de 7+ 2ea

avec des oeuvres contemporaines ou anciennes de :

 

amy friend - brooke didonato - beatriz garrigo - c+s - céline rival - christina newberry

david schermann - dieter belmans - dimitri tolstoï -  édouard boubat - enfant précoce

françois olislaeger - frédéric poincelet - henk wildschut - lee hang sung - loes heerink

lucie valore utrillo - maia flore - matisse - niki de saint-phalle - orégane plailly - ori gersht

paul lemaire -  pierre-joseph redouté - quentin derouet - raf reyes - roman moriceau

simon termignon -  sylvia schildge -  taylor smith - zuae

au départ, il y a cet amour fou pour les fleurs, et cette évidence que le monde a besoin de beauté, d’art.

 

quand les fleurs nous sauvent est ce pari un peu invraisemblable de deux femmes éprises de fleurs et d’art, muriel fagnoni et julia gai, qui décident de partager leur passion en ouvrant les portes d’un lieu éphémère dédié à l’art x les fleurs.

 

au fil d’un chemin fleuri hors des sentiers battus, muriel et julia sélectionnent artistes et objets qui les touchent, et qui vont les conduire à travers les âges - du xixème à aujourd’hui - et par-delà les frontières - de l’australie à la corée en passant par l’amérique du nord, et bien sûr par l’europe.

 

leurs émotions sont picturales, photographiques, textiles ou de porcelaine, du moment que les fleurs s’y épanouissent à leur guise.

 

des œuvres de plus d’une vingtaine d’artistes contemporains y côtoient donc des fleurs anciennes mais loin d’être fanées. la fleur y est sujet, mais aussi matériau. la fleur est décorative, mais aussi militante, elle est délicate mais d’un symbolisme indestructible.

 

a travers ce périple au cœur d’un des thèmes artistiques les plus inspirants de l’histoire, l’évidence de l’essentialité du sujet s’est faite plus intense, et plus incarnée à chaque rencontre avec les artistes.

 

a l’arrivée, une serre artistique vibrante dans laquelle les quinquas amis de l’une, et les jeunes adultes amis de l’autre, pourront trouver des œuvres adaptées à leurs moyens (de 200€ à 15000€) parce que leur vision commune est que l’art supporte un grand a comme un petit.

 

enfin parce qu’elles ont la conviction que les galeries devraient être les lieux les plus animés et les plus visités qui soient, muriel et julia vous offrent de vivre un « floral sunday » autour d’un brunch à base de fleurs comestibles réalisé par fleurivore, suivi de conférences sur l’art x les fleurs par des diplômés de l’école du louvre, et d’ateliers de création picturale organisés par artnight.

vues de l'exposition: