2_edited.jpg
affiche sudredebeaulieu_edited.jpg

natures immarcescibles
9 au 26 juin 2022
galerie 5 rue jacques callot, paris VI

11h à 19h tous les jours sauf lundi

quand les fleurs nous sauvent propose une conversation florale inédite entre deux artistes, l'un photographe - jean-pierre sudre - l'autre fleuriste - debeaulieu. les images du maître incontesté de la nature morte qui s'est attaché, pendant près de cinquante ans, à rendre grâce à ce qu'il préférait appeler des "vies silencieuses", entrent en résonance avec des bouquets du fleuriste contemporain le plus renommé, conçus comme des sculptures capables de traverser le temps.

pendant l'exposition, seront présentés à la vente les tirages uniques de jean-pierre sudre - dont quelques iconiques "m+v", issus de sa série associant le végétal à ses techniques de "matériographie" - ainsi que les bouquets créées spécifiquement par pierre banchereau aka debeaulieu.

​​

c’est cette conversation muette entre deux grands expérimentateurs que donnent à ressentir les fleurs couchées sur le papier du photographe ou celles fixées dans les vases du fleuriste, comme autant de "natures immarcescibles", qui ne fanent, ni ne flétrissent. une réflexion sur l'éphémère de la fleur, du végétal, figé pour l'éternité.